Estivada : La jornada de divendres en brac

25 juillet 2015  Cultura

Dupain

Tot çò que cal saber de la jornada de divendres a l’Estivada de Rodés en qualques linhas.

Aquesta jornada foguèt marcada per lo malcontentament general del public. Avèm reculhit unas doléncias.

La programacion Cap Cinema : « Tròp d’ora, acabam tot just la darrièra cervesa. »

Cronos : « M’a semblat plan mas i aviá un orquèstra que jogava a costat e ai pas ausit lo film ! »

L’espaci Cirdoc : « Tròp de mond que charran, podèm pas penequejar tranquilles ! »

Balèti : « Aimi dins lo trad mai que mai l’acordeon. Aquí, soi tombat sus tres jogaires de boha ! L’infèrn ! »

Dupain : « M’agrada pas, me rapela l’usina ! »

Projècte mut : « Urosament que i aviá pas de boha, mas çò que susporti pas tanpauc son los capèls de cobòi ! »

Artus : « Tròp tard se volèm èsser a Cap Cinema deman de matin. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *